Il MOURAIT DE FAIM

Une grande crise financière était arrivé dans le pays, monsieur Sady à peine diplômé n’arrivait pas à trouver du travail. Tout le monde dans le pays mourait de faim. Fallait-il mendier ?

N’ayant que peu de sous de ses dernières économies, ce jour là il décida de les utiliser pour constituer des dossiers de demande d’emploi puis se rendit à pieds au centre-ville de la ville où il habitait.

Il avait visé les grandes entreprises au premier abord mais celles-ci ne lui avait jamais répondu puis le reste de son argent il l’épuisa sur internet dans les réseaux d’emplois. Il décida de viser les petites entreprises y compris les boutiques de vente, restaurants et pâtisseries.

Un matin d’été il prit son chemin et marcha pendant quatre heure du temps avant d’arriver au centre-ville. Là il commença par les pâtisseries. La première pâtisserie lui fit assez méchante.

 » Chercher quoi ?  » avait répondu assez violament le propriétaire alors qu’il avait commencé à s’exprimer poliment en présentant son dossier. Il n’aurai pas terminé sa phrase et comprit que ce n’était pas le bon endroit.

Merci pour l’acceuil au revoir, dit-il calmement en souriant puis il continua son chemin.

Ayant cherché le reste de la journée, il n’en trouvait toujours pas. Certains propriétaires l’expliquant qu’avec la crise il leur était impossible de l’embaucher car les affaires marchaient difficilement.

Il rentra chez lui totalement éssouflé, prit un bain et grignota un peu du riz que sa mère venait de préparer puis alla dormir convaincu qu’il était impossible de compter sur les entreprises du pays pour trouver du travail.

Une semaine plutard, il se rendit à son village pour faire l’agriculture et sa vie paraissait bien plus équilibré qu’en ville. Il pouvait quand même manger tous les jours et dormir en paix après une journée de travail en pleine nature.

Une année plutard il devient un grand commerçant spécialisé dans la livraison en gros des aliments. L’alimentation étant le secteur le plus important dans le pays, il y Prospera après des années.

FIN.