ARRIVÉ DU VACCIN ANTI-COVID EN RÉPUBLIQUE DU CONGO

https://beautyfullpoetry.com/2021/03/11/arrival-of-the-anti-covid-vaccine-in-the-republic-of-the-congo/

L’ambassadeur de Chine au Congo-Brazzaville Maa Fulin, remet personnellement un carton de vaccins ANTI-COVID aux autorités congolaises sous la présencr de l’OMS.


Ce mercredi 10 mars 2021 a été marqué par l’arrivée à l’aéroport international maya-maya de Brazzaville du vaccin ANTI-COVID en provenance de la Chine.

Ce vaccin est un don de la Chine aux autorités congolaises pour les aider dans leur lutte contre le covid-19.
Comme nous le savons depuis des décénies, la Chine et le Congo-Brazzaville entre tiennent des relations solides tant le cadre économique que diplomatique.


La Chine a beaucoups investi en République du Congo et on y note parmi les grands exploits que cette dernière a réalisée dans ce pays, la construction de l’hôpital sino-congolaise de Mfilou, l’inauguration de la grande Bibliothèque universitaire Marien Ngouabi ainsi que le siège de l’assemblée nationale récemment construite au centre-ville de Brazzaville.

Inauguration d’un nouveau siège de l’assemblée nationale en République du Congo.


Chaque année, des bourses d’études en provenance de la Chine sont octroyés aux étudiants congolais particulièrement ceux qui disposent d’un niveau éssentiel en langue chinoise.
La majorité des étudiants congolais ainsi que des travailleurs qui aiment la Chine vont suivre des cours de chinois à l’institut confucious dont le siège se trouve dans l’enceinte de la Grande Bibliothèque Universitaire Marien Ngouabi. Les formations sont payantes mensuellement mais ne dépassent pas les 15 dollars.

En 2020, avec l’arrivée du Covid-19, le pays s’est vue entrer dans une crise tant dans le domaine éducationnel que professionnel entraînant de conséquences sanitaires assez graves chez les congolais démunis. Ainsi l’arrivée des vaccins au Congo Brazzaville peut apparaître comme un soulagement pour les autorités congolaises ainsi que pour la majeure partie de la population qui espère finir une bonne fois pour toute avec le Corona virus.

En effet, la population est tellement épuisée avec le port de masque quotidien qui est très étouffant en raison de grande chaleur quotidienne.

Port de masque au Congo-Brazzaville sous la chaleur suffocante du soleil.

A ne pas oublier le transport national qui devient de plus en plus cher en raison de la limite à neuf passagers dans les bus.
Les transporteurs qui ne gagnent pas beaucoup sont obligés d’écourter les itinéraires avec des tarifs un peu plus élevés qu’avant et la majorité des personnes ne parviennent plus à se rendre facilement dans des quartiers situés à grande distance de chez eux.

Ce mercredi 10 mars, l’ambassadeur de la Chine Monsieur Maa Fulin a personnellement remis au gouvernement Congolais représentés par le Ministre des affaires étrangères et de la coopération, Monsieur Jeau Claude Gakosso, la Ministre de la santé, Madame Jacqueline Lydia MIKOLO ainsi que le Ministre de la Défense nationale, Monsieur Charles Richard Mondjo en précence du représentant de l’OMS au Congo, monsieur Lucien Manga.

Maa Fulin, ambassadeur de Chine au Congo-Brazzaville, 10 mars 2021 à l’aéroport international maya maya de Brazzaville.


Actuellement des rumeurs circulent à l’international que l’Afrique risque d’être un danger pour les autres continents au cas où des vaccins ne sont pas administrés à l’intérieur du continent. Ce qui veut dire que les africains continueront à constituer des véhicules de covid-19 et source de contamination pour le reste du monde mais sachant que la plus part des pays africains ne peuvent pas se procurer des vaccins, il en revient aux pays développés de faire preuve de sympathie et non pas d’espérer des investissements de la part des dirigeants africains dont les pays sont pour la plupart très endettés.


Espérons que ce vaccin suffira pour huminiser l’ensemble de la population congolaise.